Home / Culture / Le Cinéma côté jardin: Voici les petits métiers (connexes) du 7ème Art

Le Cinéma côté jardin: Voici les petits métiers (connexes) du 7ème Art

Le cinéma est un art du spectacle. Il est stylistiquement désigné par la périphrase  « septième art », d’après l’expression critique de Ricciotto Canudo dans les années 1920.

Pour la petite histoire, le Cameroun est l’un des premiers pays africains à s’illustrer dans le domaine du cinéma. Dès les années 1960, date marquant l’indépendance, certains citoyens se sont attelés à la création et à la réalisation des œuvres cinématographiques, parmi lesquels Thérèse Sita Bella et Jean Dikonguè Pipa.

Réalisatrice, pilote d’avion et première femme journaliste du Cameroun, décédée en 2006 à 72 ans, est l’une des pionnières du 7ème Art du Cameroun indépendant

Étant une industrie à proprement parler, le cinéma englobe une panoplie de métiers très peu connus, malheureusement, par le public. De la création à la réalisation jusqu’aux salles de projections, beaucoup sont ceux qui travaillent dans l’ombre pour le plaisir des cinéphiles.

Le cinéma fait donc appel à la créativité, la réalisation, la technicité et la logistique, qui sont en quelque sorte les grands groupes de sa fiche-métiers. Si beaucoup s’y penchent, ils verraient que le cinéma camerounais est un domaine prometteur et peut-être se rendraient-ils compte qu’ils sont faits pour son avancement.

Au niveau de la création ou créativité, nous avons l’accessoiriste, le scénariste, l’infographiste, l’acteur/comédien, le costumier… tous ayant chacun un rôle à jouer soit avant le lancement du tournage, soit sur le plateau.

Pour réaliser un film, interviennent les gens tels que le réalisateur et son ou ses assistant(s), le photographe, etc. Et nous pouvons retrouver des techniciens tels que le monteur (son/vidéo), le bruiteur, l’ingénieur de son, le perchman, et bien d’autres.

éclairage

Et la logistique autour du projet est la partie qui incombe au producteur et autres relatifs, au scripte, au directeur de casting… Sans oublier qu’après la réalisation totale du film, il y a intervention des distributeurs (cas de Wouri Entertainment ou Cinaf TV) et des exploitants.

Tant d’intervenants pour le plaisir des passionnés du cinéma, mais qui représentent des métiers encore ignorés par la plupart, malheureusement.

(*) Thérèse Sita Bella est la réalisatrice de Tam Tam à Paris en 1963, un film sur la compagnie Nationale de danse du Cameroun en tournée à Paris.

About Sorelle Kemayou

Communicatrice l Rédactrice web l Contributrice sur www.Horizoncamer.com

Check Also

Scandale : L’actrice Marie Inès Ayonga trainée en justice par la Waves Films Production

Marie Inès n’est  pas la seule à être poursuivie par la nouvelle maison de production. L’actrice Cynthia Elisabeth Ngono est également convoquée à comparaître devant les autorités judiciaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

LET'S GO
SUBSCRIBE
INSCRIVEZ
Gratuitement
Sed ut perspiciatis unde omnis