Home / Afrique / Côte d’ivoire : Le testament du défunt candidat à la présidentielle d’octobre 2020, Amadou Gon Coulibaly

Côte d’ivoire : Le testament du défunt candidat à la présidentielle d’octobre 2020, Amadou Gon Coulibaly

Feu le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly

Mort brusquement le 8 juillet après un malaise en conseil des ministres, le regretté fidèle de Ouattara avait, dans sa convalescence, livré fréquemment sa vision sur l’avenir de son pays, et ce jusqu’au jour de sa mort.

S’il revendique plus de trente années en politique, ce sont les dernières virées d’Amadou Gon Coulibaly qui marquent principalement le monde entier après son départ. Partis en France depuis le 2 mai dernier pour des raisons sanitaires, le défunt avait entrepris quelque temps après une série d’entrevues au sommet avec des diplomates et autres cadres français dans l’optique d’affermir ses liens avec ses futurs partenaires; il s’était notamment félicité d’une audience avec Franck Paris, Conseiller Afrique de l’Elysée et le personnel diplomatique de l’Ambassade de Côte d’ivoire en France.

Au détour de ses multiples virées il ne manquait pas de rappeler avec éloquence, emphase et grandeur,  les œuvres du président Alassane Ouattara : « La Côte d’Ivoire n’aurait pu obtenir les résultats qui ont été les siens au cours des dix dernières années sans la compétence, le leadership et la vision du Président Alassane Ouattara. Cette vision, il a su l’insuffler à l’ensemble du Gouvernement.», écrivait-il sur son compte Twitter quelques heures avant sa mort. Outre sa participation au conseil ministériel du 8 juillet, les internautes auront retenu son tout dernier tweet qui donnait le ton de sa démarche politique à ses 85 000 abonnés.

Un message qui fait office d’une parole de fin pour ces compatriotes et de sa famille politique qui fondait en lui l’espoir de la relève en vue des élections d’octobre prochain.

 

cameroonvoice.com

About La rédaction

Check Also

Présidentielle en Côte d’Ivoire: vers une alliance Bédié-Gbagbo-Soro contre Ouattara?

Dans l'alliance, nous sommes plusieurs, mais il va de soi que le mieux placé, s'il y a un deuxième tour, aura le soutien de tous les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

LET'S GO
SUBSCRIBE
INSCRIVEZ
Gratuitement
Sed ut perspiciatis unde omnis