Home / Actualités / Cameroun-Crise anglophone : un mort et des blessés suite à des explosions et coups de feu à Bamenda

Cameroun-Crise anglophone : un mort et des blessés suite à des explosions et coups de feu à Bamenda

Explosion à Bamenda

Ce n’est décidément pas demain la veille de la normalisation dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest dont des natifs revendiquent l’indépendance. Une indépendance qu’ils projettent dans la mise en place d’un Etat dénommé d’Ambazonie.

Près de trois ans après la formation de groupes de combattants sécessionnistes armés, soi-disant pour faire face aux militaires des forces gouvernementales accusés par eux de commettre des atrocités sur les populations civiles au cours de leurs missions de maintien de l’ordre –des accusations constamment rejetées par l’armée camerounaise-, les bruits des armes sont loin de se taire malgré les appels à l’apaisement.

Aussi n’a-t-on pas été surpris d’apprendre que hier, jeudi 30 juillet de fortes explosions  d’Engins Explosifs Improvisés (EEI) avaient été entendues dans plusieurs quartiers de la ville de Bamenda, et que cela avait été la raison de violents engagements entre des militaires camerounais positionnés dans la ville chef-lieu de la région du Nord-ouest, et des séparatistes armés.

La télévision privée Equinoxe TV qui a abondamment relayé cette nouvelle a fait état de combats acharnés entre les forces armées camerounaises et les combattants séparatistes dans les quartiers «Travellers» et «Nanga», dont le bilan provisoire  était d’un mort et plusieurs blessés en début d’après-midi.

About La rédaction

Check Also

Présidentielle en Côte d’Ivoire: vers une alliance Bédié-Gbagbo-Soro contre Ouattara?

Dans l'alliance, nous sommes plusieurs, mais il va de soi que le mieux placé, s'il y a un deuxième tour, aura le soutien de tous les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

LET'S GO
SUBSCRIBE
INSCRIVEZ
Gratuitement
Sed ut perspiciatis unde omnis