Home / Sports / CAF Awards : Ce qu’il faut savoir

CAF Awards : Ce qu’il faut savoir

Selon plusieurs observateurs, l’édition 2019 des awards de Caf est émaillée de plusieurs manquements. Ils citent dans la foulée l’organisation avec ses nombreux ratés.

La forme

La cérémonie a été ennuyeuse. Entre déchets techniques et erreurs, Il s’en est fallu de peu que la cérémonie soit gâchée. On a remarqué plusieurs défaillances techniques et erreurs d’amateurs qui ont fait planer le doute.

Par exemple, à cause d’un problème technique, le prix de la meilleure Fédération a été remis sans que les vidéos des travaux de toutes les fédérations finalistes soient visionnées ;

Autre illustration, l’équipe nationale de football du Cameroun déclarée vainqueur n’était pourtant pas finaliste dans cette catégorie ;

On n’oubliera pas aussi cet épisode du présentateur de la cérémonie Samuel Eto’o, appelant un vainqueur sans que l’enveloppe celant son nom soit ouvert et lu etc…

L’une des réussites de cet événement, pourrait n’être que le passage des groupes de danse donnant le sentiment que quelque chose avait été réussie. Il n’en demeure pas moins que dans l’ensemble la cérémonie n’a pas été mauvaise.

Le fond

On le sait tous aucune cérémonie de récompense de ce calibre ne peut se dérouler sans qu’il y ait une polémique. La plus grande polémique est celle qui tourne au tour du prix de Joueuse africaine de l’année remporté par Asisat Oshoala. En effet, cela fût une grande surprise pour beaucoup, en l’occurrence les Camerounais, qui espéraient voir Nchout Njoya Ajara, la sociétaire de l’équipe nationale de foot féminin du Cameroun, remporter ce prix après tout le travail qu’elle a abattu en 2019.

A titre d’illustration, Nchout Ajara a inscrit deux buts en Coupe du monde de foot féminin 2019 en France et un de ses buts fût nominé pour le prix Puskas (prix récompensant le meilleur du but de l’année) , elle est aussi meilleure buteuse de son club, le club norvégien de Valerenga avec 11 réalisations et elle est meilleure scoreuse du Cameroun aux éliminatoires des JO (5 réalisations). Avec de telles réalisations, on pouvait dire avec certitude que son prix ne souffrait d’aucune contestation.

Mais à la surprise générale, la CAF a préféré la nigériane Asisat Oshoala du FC Barcelone sûrement pour son but inscrit en finale de la Champions League féminine face à Lyon.

L’autre grosse surprise est le sacre de Desiree Ellis comme Entraîneur de l’année (équipes féminines) au détriment d’Alain Djeumfa le sélectionneur des lionnes indomptables du Cameroun. Comment une équipe peut être élue meilleure sélection de l’année et son sélectionneur ne l’est pas ? Cette équipe jouait-elle sans coaching? Une chose qu’on peut affirmer c’est que le coach est capable de rendre l’équipe qu’il tient à son image (soit bonne, soit mauvaise) donc l’équipe n’est que le reflet du coach. Une équipe ne peut être meilleure de l’année mais son coach ne l’est pas. Faire ce que la CAF a fait, c’est prouver qu’il y’a encore beaucoup de progrès à faire pour le football africain.

Le coup de rein de Sadio Mané après son sacre africain

À part ces polémiques, une chose qui n’a surpris personne c’est le sacre de Sadio Mané comme que Ballon d’or africain 2019, même s’il a été malheureux finaliste de la dernière CAN remportée par Riyad Marhez.

On va aussi saluer le grand geste de la CAF que constitue la remise d’un prix spécial a Kodjovi Obilalé (victime d’attaque à Kabinda en Angola en 2010).

Eto’o “tacle”(?) Mohamed Salah

Samuel Eto’o a chaleureusement félicité Sadio Mané en direct suite à son titre de Joueur africain de l’année. Au passage, au détour d’une phrase, la légende camerounaise en a peut-être profité pour tacler Mohamed Salah, qui faisait partie des finalistes mais qui a boudé cet événement. Il dit: « Sadio, j’aime le champion que tu es, parce que tu sais perdre. Tu es venu à Dakar l’année dernière et cette année au Caire. Toutes mes félicitations, grand champion !». Mais Mo Salah à son tour, pour éteindre toute polémique, a félicité son coéquipier après son sacre avec ce message sur son compte Instagram : « félicitations frère » de quoi faire taire ceux qui pensent qu’il a eu une crise de jalousie. Même si rien n’explique ou ne justifie son absence…

Pour tout dire, de grandes révolutions dans les mentalités et dans le football africain sont toujours attendues, pour permettre au foot africain de rivaliser avec ceux des autres continents.

About Ronel TEDEFFO

Communicateur / Rédacteur web / contributeur sur www.horizoncamer.com / Passionné de football... Mail: tedefforonel@gmail.com

Check Also

CAN total Cameroun 2021 et CHAN Total Cameroun 2020 : un Report finalement

Avec l'Évolution de la Covid-19, rien n'est sûr. Malgré que les compétitions ont repris, le Coronavirus n'est pas fini, et tous les matchs se jouent à huis-clos c'est-à-dire sans publics dans les stades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

LET'S GO
SUBSCRIBE
INSCRIVEZ
Gratuitement
Sed ut perspiciatis unde omnis